Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 00:16

 

 

Les paroissiens sont généreux

La quête effectuée à la sortie de la Messe à Savigné le 25 janvier dernier

au profit de l'association Raoul Follereau qui lutte contre la lèpre

a rapporté la somme de 165.77 €,

ce qui représente une augmentation de 45% par rapport à l'an dernier !

 

Merci à chacun de son investissement et tous de votre générosité !

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 20:00

 

Un petit rappel en images et musique

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 15:33

 

 

 

Les Farfadets sont une proposition des Scouts et Guides de France
pour les enfants de 6 et 7 ans (avant d'intégrer les louveteaux et les jeannettes).
L'encadrement de cette tranche d'âge est effectué par les parents des enfants.
L'objectif est une première prise de contact avec le scoutisme !
 
Les Farfadets ont vécu un temps spirituel dans l'église d'Yvré autour de l'eau (thème de la journée)
Ils ont posé plein de questions en lien avec l'église d'Yvré : notamment... sur les zouaves (cf. ICI)

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 12:00

 

Razzia sur le Nutella

et open-bar sur les Carambar ?

 

 

  

 

Frères et soeurs bien-aimés, vous l'entendez au son de ma voix : la grippe qui s'est installée cette semaine au presbytère a laissé un petit souvenir au fond de ma gorge ce qui fait que deux solutions s'offrent à moi : soit je ne fais pas d'homélie je retourne à ma place et nous continuons comme si de rien n'était– mais ce serait sans doute fort regrettable car je sens parmi les jeunes une vraie colère : vous semblez « super véner » pour reprendre une de vos expressions favorites en raison de la première lecture qui vient d'être proclamée. Donc, option 2 : homélie !

 

Je sais bien ce que vous pensez « Déjà, pour ce Carême, j'étais pas fan. Parce qu'à moi, on ne l'a fait pas : avec Dieu, c’est toujours la même chose : on Lui donne ça et, Lui, Il prend ça ! Puis, comme Papa a décidé de se priver de whisky pour ce Carême, ben, je m'y suis mis : j’avais décidé de me priver de friandises, de zapper la série Arrow pour lire la Bible 20 minutes chaque jour à la place. En plus j'étais d'accord pour venir au chemin de croix proposé par l’abbé Gaëtan à 20h chaque vendredi [vous aurez noté la petite page de pub au passage] et pour dire au moins une dizaine de chapelet chaque jour… Bref, le minimum quoi ! Et voilà, là, dans la première lecture –vous l’avez entendue comme moi– Dieu demande à Abraham son fils unique, la chair de sa chair, la promesse de sa descendance. Là, c’est trop, c’est too much. Ras le bol : j’ai trop le seum, j’ai une rage de ouf. Alors les efforts, c’est fini ! Ça ne sert à rien : Dieu, Il demande toujours plus. Alors, maintenant razzia sur le Nutella et open bar sur les Carambar ! Le Carême, il s’arrête là pour moi ! Je suis trop blazé, là ! » Pour les quelques personnes âgées peut-être un peu décontenancées par ce vocabulaire abscons, je vous propose d'inviter vos petits-enfants à déjeuner  : ils procéderont à la traduction simultanée...

 

Temps mort ! On ne s’énerve pas ! Oui, la première lecture de ce dimanche est particulièrement dure à entendre, même avec sa conclusion positive. Les questions se bousculent : comment Dieu peut-Il demander à Abraham de Lui sacrifier son fils ? Qui est ce Dieu exigeant qui semble demander toujours plus ? Et je sais que pour ceux qui ont été confrontés à la mort ces derniers temps, ce passage du Livre de la Genèse résonne de façon douloureuse.

 

Alors, première chose, l’effet majeur dans la Bible, c’est souvent la conclusion. Regardez le Livre de Job : parce que le serviteur de Dieu  s’est montré fidèle malgré des épreuves absolument redoutables, il est récompensé à la hauteur de son engagement. Regardez les Evangiles : le sommet de ces textes, c’est la Résurrection de Jésus –nous l'avons entendu dans la deuxième lecture– mais cela n’exclue pas Sa Passion, les coups de fouet, les clous ni la couronne d’épines. Mais aujourd’hui, comme tous les dimanches, nous célébrons dans la joie le Christ ressuscité ! Ce qui doit rester de cette première lecture déconcertante, c’est que Dieu a arrêté le bras d’Abraham. Il montre ainsi, de façon définitive, qu’Il ne veut pas de ces rites cananéens où les pères devaient sacrifier leur fils pour s’attirer les bonnes grâces des dieux. Et puis, dans ce petit Isaac qui grimpe la colline en portant le bois sur son épaule, nous voyons une préfiguration du Seigneur Jésus chargé de Sa croix qui gravit le Golgotha. La victime, c’est Jésus ! La vraie victime, c’est le Christ ! La seule victime, c’est Dieu ! Et c’est ce que nous vivons à chaque Messe –mais nous nous y habituons tellement que nous ne faisons même plus attention à cette dimension extraordinaire du sacrifice de la Messe.

 

Et puis, si vous avez bloqué sur la première lecture, c’est vraiment regrettable : car dans l’Evangile, il était question d’une autre montée, celle vers le Thabor où le Seigneur Jésus va Se manifester tel qu’Il est en réalité : Il va révéler Son être profond à Ses apôtres, tel qu’Il est au Ciel, assis à la droite du Père : resplendissant de lumière, une lumière presque palpable, une lumière d’amour, de tendresse, de joie, de bonté. Et je sais, je sens, que les mots choisis sont tellement faibles pour décrire cette réalité qui nous dépasse…

 

Pardonnez-moi de radoter –vous mettrez cela sur le compte de mon grand âge– mais le Carême, c’est remettre le Christ au centre de notre vie. Alors oui, il faut se taper l’escalade de la montagne, oui c’est dur, c’est fatigant, c’est usant et parfois nous avons envie de tout envoyer valser. Mais la récompense, elle est là-haut et elle dépasse tellement tout ce que nous pouvons imaginer !

 

C’est vrai que parfois je suis tenté –et je tombe même ! Ceux qui ont la bonne idée de se confesser régulièrement, de recevoir la force du Seigneur, pour avancer sur ce chemin montagneux et difficile, le reconnaissent : ils confessent souvent les mêmes péchés, ce sont toujours les mêmes qui reviennent. D’abord, tant mieux : ce n’est pas la peine de faire dans l’originalité ou d’en chercher des nouveaux ! Ensuite, je sais, dans la foi, que je ne suis jamais tenté au-delà des mes forces. L’ange du Seigneur vient arrêter la main levée d’Abraham ; Jésus rassure par avance Ses apôtres, Il leur explique ce qui va se passer à Jérusalem.

 

Dieu ne nous laisse jamais tomber : Il est toujours là, à nos côtés, nous soutenant, notamment quand nous sommes appelés à l’héroïcité, au dépassement de nos forces. Et pour résister à la tentation, il faut parfois aller jusqu'à l'héroïcité ! Alors plutôt que de pester avec des expressions de lycéens, enfonçons-nous davantage dans la prière et la confiance. Alors nous pourrons gravir avec Jésus, la montagne du Golgotha pour arriver avec Lui, heureux, jusqu'à la Résurrection de Pâques. Amen !

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 08:21

 

 

Messe à 9h30 à Yvré et 11h à Savigné

L'animation entrainante et enjouée de la Messe de 11 heures par les guides

a aidé la communauté à prier. Un grand merci à elles.

 

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 23:35

 

Un principe pour cette sortie : " tout à fond !"

 

Le partage et la discussion sur la première lecture de demain... à fond ! Le texte est LA

 

 

 

Le laser game... à fond !

 

 

 

Le goûter... à fond !

 

 

 

Les vêpres dans l'église, entre nous,... à fond !

 

 

 

Le dîner... à fond !

 

L'adoration du Saint-Sacrement... à fond !

 

 

Et la Messe de demain à 11h à Savigné... à fond aussi, évidemment !

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 00:41

 

Ras-le-bol des spams et autres publicités non désirées ?

 

Chers paroissiens et amis lecteurs,

 

Vous êtes importunés sur le blog paroissial

par des publicités intempestives

qui viennent gâcher votre lecture.

 

Un bon moyen, gratuit et efficace, de les bloquer : cliquez ICI

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 00:05

 

..."Face à la tourmente Boko Haram"

à 20h30 au Centre de l'Etoile

 

 

 

L'abbé Grégoire Cador, prêtre du diocèse du Mans,

en service missionnaire 

dans le diocèse de Maroua-Mokolo, à Tokombéré

nous parlera de la vie des communautés chrétiennes au Nord-Cameroun

et du travail réalisé en dialogue avec les croyants des autres confessions 

pour faire barrage à la barbarie et construire la paix au nom de l’Évangile

 

 

Une quête sera faite pour le soutien de la Caritas diocésaine de Maroua-Mokolo

qui vient en aide à plus de 35.000 déplacés

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 00:02

 

...le Pape Benoît XVI quittait ses fonctions

 

 

« Cette journée pour moi est différente des autres jours :

je ne suis plus le Souverain Pontife mais simplement un pèlerin

qui entame la dernière étape de son pèlerinage sur cette terre. »

 

L'hélicoptère du Vatican s'envole vers Castelgandolfo. A son bord, le pape émérite Benoît XVI.

 

Merci, Très Saint-Père !

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 09:53

La Neuvaine"Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez." (St Matthieu 21, 22)

 

Une longue chaîne de prière est proposée à tous les catholiques de France, à l'intention de leur pays.

Durant neuf mois, les personnes, associations, paroisses, diocèses, communautés et mouvements

sont appelés à prier chaque jour et à jeûner chaque mois pour la France et pour chacun de ses enfants.

 

Pour en savoir plus sur la neuvaine, cliquez ICI

et pour vous inscrire, cliquez ICI.

 

                                 Vierge Marie, 
Notre-Dame de France,
Accueillez nos cœurs d'enfants 
confiants en votre bienveillance.
Guidez nous vers Jésus notre Sauveur,
pour recevoir de Son Cœur les grâces
de Sa divine miséricorde.

Nous vous présentons notre pays,
ses souffrances, ses troubles
et ses conflits,
mais aussi ses ressources
et ses aspirations.
Accueillez-les, purifiez-les, 
présentez-les à votre Fils
afin qu'Il intercède en notre faveur,
qu'Il oriente nos actions vers le Bien
et nous guide dans la Vérité.

Nous vous consacrons la France
dans la fidélité à l'espérance
et à la force de l'Esprit Saint
reçues à notre baptême. Amen.

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque