Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 13:39

 

Ce dimanche, nous avons eu la joie d'accueillir l'abbé Loiseau, curé de Niort,

venu célébrer hier un mariage en notre paroisse :

Avant la bénédiction finale, les jeannettes SUF présentes à la Messe
ont reçu une bénédiction spéciale afin qu'elles reviennent plus saintes encore de leur camp d'été :

A l'issue de la Messe, un pot était proposé au presbytère

 

 

 

afin de fêter le début de l'été et des vacances !

 

 

Après la Messe,

Monsieur le Curé a invité les paroissiens

à prendre un verre au presbytère :

pour fêter l'été et les vacances ensemble !

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 19:38

 

...de Saint-Pavin au Mans jusqu'aux Alpes mancelles

 

 

Après la Messe à Saint-Pavin-des-Champs au Mans

et la bénédiction de l'abbé Christian du Halgouët,

cinq jours sur les petites routes sarthoises

à la découverte des communautés religieuses et paroissiales

qui nous ont accueillis !

 

  

 

Cinq jours de joies partagées, d'entraide, de vie fraternelle,

de jeux, de sport, de vélo, de surprises concoctées par le Pôle Jeune

pour les 110 jeunes et animateurs !

 

 

Cinq jours avec huit prêtres accompagnés par les séminaristes de notre diocèse

plus un séminariste du diocèse de Paderborn

qui nous ont aidé pour la prière, qui nous ont fait découvrir les mystères du chapelet,

qui nous ont célébré la Messe en plein air comme dans des églises magnifiques

et accompagné pour la soirée d'adoration du Saint-Sacrement et de confession :

 

 

 

Bref, cinq jours sous le regard du Seigneur, sous Sa haute protection

pour nous former et devenir les missionnaires du XXIème siècle !

 

 

Toutes les photos sont LA

 

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 00:40

 

 

Saint Pierre et saint Paul - vitrail de l'église de Sillé-le-Philippe

 

Bonne fête aux Pierre et aux Paul de nos paroisses !

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 12:00

 

Monsieur le Curé est une cloche...

 

...et il assume !

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 07:13

 

Première Communion de Nicolas

et accueil de nouveaux enfants de choeur et Marthe et Marie

 

 

A la Messe de Savigné, Nicolas a vécu sa première Communion,

recevant Jésus pour la première fois en son coeur :

belle occasion pour nous tous de renouveler notre amour pour Jésus-Eucharistie !

Et à la fin de la Messe, Albane a reçu la médaille des Marthe et Marie

tandis que Pierre et Anatole ont reçu la croix des enfants de choeur

que l'abbé Gaëtan a bénis avant de les leur remettre.

 

Toutes les photos sont LA

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 07:11

 

 

 

Une vingtaine de personnes

-et parmi elles cinq paroissiens de Savigné et d'Yvré-

s'étaient donné rendez-vous samedi soir à 19h

sur la place de l’église d’Ardenay-s/Mérize

pour partager le pique nique.

 

Puis départ vers Saint-Denis-du-Tertre

où Mgr Le Saux a célébré la Messe avec les prêtres présents :

les abbés FX Cadeau, curé de Champagné, Benoît Pierre, curé de La Suze,

Philippe Chérel, curé de Saint-Calais et votre curé.

 

 

 

Avant et après la Messe, nous avons pérégriné, chapelet en main,

égrenant tous les mystères du chapelet

et méditant sur la sainteté, l'appel du Seigneur et la beauté de la vocation. 

 

Toutes les photos sont LA

 

Seigneur, donnez-nous des prêtres !

Seigneur, donnez-nous de saints prêtres !

Seigneur, donnez-nous beaucoup de saints prêtres

et conservez-les dans la pureté et la sainteté !

Ainsi soit-il !

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 07:45

 

Pour fêter la fin de l'année de caté,

tous les enfants du caté de Savigné, Yvré,

Saint-Corneille et Sillé-le-Philippe

ont rendu grâce au Seigneur

pour cette année à Sa suite : 

 

D'abord un temps de prière et de louange

 

suivi d'un goûter festif préparé avec soin par les mamans et les catéchistes :

 

 

et d'une méga balle aux prisonniers dans la cour du presbytère :

 

 

 

D'après nos derniers renseignements, il semblerait que les filles aient mis une raclée aux garçons 

mais l'information demande à être confirmée...

 

 

 

Toutes les photos sont LA

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 20:00

 

...avec Snoopy le théologien

 

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 16:09

 

Vous vous rendez compte : Jésus dort au fond de la barque ! Jésus crevé, épuisé, exténué, éreinté au point de ne pas sentir le roulis et la barque qui tangue, au point de ne pas être réveillé par l’eau qui entre dans la barque ! L’image de marque en prend un coup, non ? Et, pour aller plus loin que le simple ressenti, des questions viennent frapper notre intelligence : comment Dieu peut-Il dormir ? Est-ce pour cela que je ne suis pas exaucé ? Et les chrétiens d’Orient qui sont persécutés, et ces milliers de réfugiés qui meurent en mer ou sont parqués dans des camps et dont on ne s’est pas quoi faire, et la famille qui, en France, est attaquée, c’est parce que Dieu ne S’en occupe pas, c’est parce que Dieu S’en désintéresse, c’est parce que Dieu roupille au fond de la barque… ou pas ?

 

Reprenons les choses dans l’ordre : oui Jésus dort. Il est pleinement Dieu mais Il est aussi pleinement homme : Il a voulu grandir dans le sein d’une maman, comme tous les enfants de la terre, Il a appris à marcher et S’est égratigné les genoux ou S’est fait de belles bosses comme tous les petits garçons de la terre ; et Lui qui est le Verbe de Dieu, Il a commencé par gazouiller et babiller tandis que Joseph et Marie répétaient à Ses côtés : Abba (Papa) ou Imma (Maman). Donc oui, Jésus est fatigué. Pourquoi ? Parce qu’Il S’est démené toute la journée pour les hommes, c’est-à-dire pour nous : Il a enseigné, transmis le message d’amour du Ciel aux hommes, touchant les cœurs les plus endurcis, bouleversant les esprits forts et contradicteurs : « Jamais un homme n’a parlé comme Lui » murmure la foule admirative. Il S’est arrêté, a pris le temps d’écouter, Il a consolé, Il a invoqué Son Père du Ciel, Il a étendu les mains, Il a guéri, pardonné, relevé, exaucé. Et Il a recommencé trois pas plus loin : vous entendrez dimanche prochain le récit de deux miracles pour le prix d’un seul ! Mieux que les promo’ dans les grands magasins !

 

Donc Jésus S’est donné, a donné de Lui-même ! Et tous ceux qui se mettent au service des autres savent combien c’est parfois fatigant, usant,  prenant (et quand je dis prenant je pense à l’expression « prise de tête » qu’utilisent si souvent les jeunes) de se mettre au service des autres. C’est tellement plus confortable de rester peinard chez soi à s’occuper de ses fraises ou de ses poissons rouges ! « C’est pas mon problème, j’veux pas le savoir ! » Mais si Jésus est capable de Se fatiguer pour moi –et nous savons jusqu’où Sa sollicitude L’a entraîné–, moi, est-ce que je suis capable de me fatiguer pour Lui ? Et se fatiguer pour Jésus, cela veut dire d’une part prendre du temps pour Lui dans la prière, à travers l’examen de conscience du soir, en venant à la Messe ; très concrètement, cela signifie aussi se retrousser les manches pour mon frère, mouiller sa chemise pour les autres. Vous savez, certains jours, j’en ai un peu marre de courir, de foncer, des kilomètres et des rendez-vous. Parfois, je me demande si cela sert à quelque chose, si je reverrai les mariés pour qui j’ai pris du temps avec les équipes, ou si les parents du bébé baptisé à la fin de la Messe –qui ont pourtant été préparé avec cœur– ont bien compris à quoi cela les engage. Mais il me suffit de me souvenir que tout le ministère de Jésus, tout Son Amour, ton Son dévouement se sont soldés par une trahison, des abandons, un jugement injuste et une crucifixion odieuse. Je reconnais que parfois j’en ai plein de dos, plein les bottes, ras-le-bol ! Mais quand je me souviens que je ne serai pas jugé sur le résultat (qui appartient à Dieu) mais sur mon engagement, sur mon investissement, me voilà pleinement rassuré, prêt à repartir ! Et vous tous qui vous engagez si généreusement en paroisse, pas de vague à l’âme, pas de blues si vous avez l’impression que cela ne marche pas ! Le Bon Dieu veille et Il connaît votre engagement à Sa suite !

 

Deuxième chose. Le Seigneur dort à poings fermés au fond de la barque. Les apôtres ont essayé de se dépatouiller sans Lui : « on va s’en sortir, c’est notre job ! Jésus et il charpentier, pas marin : Il n’y connaît rien là-dedans… » Rooh, les bolos ! Jésus est Dieu, Il est spécialiste en tous les domaines, le crack des cracks, excusez-moi, mais c’est Lui, autant dans le domaine de l’éducation des enfants, que dans la recherche d’une maison ou d’un boulot. Il ne guérira peut-être pas ma grand-mère d’un claquement de doigt, en revanche Il lui procurera toutes les grâces nécessaires, à elle et à tous ceux qui l’entourent… à condition de les Lui demander. Il est là le hic, mes frères : c’est que nous pensons que nous allons nous en sortir comme des grands –ce qui est parfaitement possible mais au prix de combien d’efforts, de souffrances et de désespérance ? Alors que Jésus est là pour nous aider, pour nous soutenir ! Et nous, nous Le snobons ! Honnêtement, c’est nous qui sommes complètement à côté de la plaque ! Lors du prochain couac, de la difficulté qui immanquablement va vous tomber sur le coin de du nez, allez tirer Jésus par la manche ! Vous avez vu Sa puissance contre les éléments naturels. Alors croyez-vous que, si vous y mettez un peu de bonne volonté, Jésus fera tomber les obstacles sur votre route ? Allez-y appelez-Le, priez-Le, invoquez-Le. Mais s’il vous plaît, pas seulement quand vous avez besoin de Lui, pas en consommateurs ingrats, tous les jours à travers vos actions de grâce, vos remerciements, et puis quand c’est nécessaire, vos demandes et vos supplications. Jésus ne dort que lorsque que L’on ne le réveille pas…

 

Les chevaliers d’antan se donnaient du courage en chargeant l’ennemi au cri de « Montjoie ! Saint-Denis ! », les moines sept fois le jour commencent l’office en chantant « Dieu, viens à mon aide ! Seigneur, à notre secours ! » et nous, quel sera notre cri de confiance vers Dieu : vous avez toute les vacances pour le trouver, mais ne tardez pas trop : c’est maintenant que Jésus veut vous aider !

 

 

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 12:58

 

A la fin de la Messe célébrée

avec les enseignants, le personnel, les enfants et leus parents de l'école Saint-Germain,

co-animée par les guides de la Compagnie SUF Sainte-Marie,

les chefs et cheftaines qui s'apprêtent à partir emmener leurs jeunes en camp

sont venus demander la bénédiction du Seigneur :

 

 

L'homélie est ICI

Partager cet article

Published by Paroisse de Savigné-l'Evêque